Quand vous lancer comme consultant indépendant ?

quand est-ce le bon moment pour se lancer en tant que consultant indépendant d'après Alticéo

Sauter le pas et quitter le statut de salariat pour créer une entreprise vous trotte dans la tête depuis un moment ? Il est peut-être temps de vous lancer !

En 2020, le nombre de créations d’entreprises a bondi : +4% par rapport à 2019 et ce, malgré un contexte économique compliqué. Cela représente 848 200 créations. Le secteur d’activité de transports et d’entreposage a la plus forte augmentation mais les autres domaines ne sont pas en reste.

Devenir consultant indépendant est une grande aventure. Etes-vous prêt à la vivre ? Si vous répondez oui aux questions suivantes, alors allez-y, lancez-vous !

Savez-vous reconnaitre votre expertise ?

Identifier ses compétences de consultant indépendant

Tout au long de votre expérience professionnelle, vous avez développé une expertise dans votre domaine d’activité. Désormais, pour proposer une offre de service à vos clients, il va falloir identifier clairement quelle est votre valeur ajoutée.

Si ce n’est pas encore bien précis dans votre esprit, il est possible de faire un bilan de compétences. Cela pourra vous éclairer et vous aider à vous spécialiser en fonction de ce qui vous plait, ce pour quoi vous êtes doué et ce que le client recherche.

Faire face au syndrome de l’imposteur

Tout freelance passe par cette phase de questionnement : suis-je légitime dans ma proposition ? Est-ce que mes expertises sont réelles ou est-ce simplement dû à la chance ?

Le syndrome de l’imposteur a été découvert aux Etats-Unis vers la fin des années 1980. Il touche les personnes qui pensent que leur réussite n’est pas due à leurs qualités mais à la chance ou tout autre facteur extérieur.

Ce facteur touchera 70% de la population à un instant de leur vie. Le consultant indépendant a toutes les chances de se retrouver confronté à ce syndrome.

Pourtant, pour gagner en crédibilité face à vos prospects, il faut être confiant en soi ! Alors si vous doutez, vous faire accompagner par un coaching peut vous aider à vous lancer sereinement dans l’entrepreneuriat.

Avez-vous préparé votre business model ?

Avoir également les idées claires sur votre plan d’action et votre stratégie marketing est essentiel.

Pour cela, préparez votre business model. Pour définir un business plan et une stratégie commerciale, utilisez les outils mis à votre disposition. Connaissez-vous le business model canvas ? Cet outil très visuel met en avant les 9 points à clarifier pour un business model qui tient la route. Parmi eux, vous retrouvez votre proposition de valeur (basée sur vos expertises). Nous nous concentrerons ici sur deux autres points qui sont les bases d’un business viable.

Définir sa cible

La cible client, ou ce qu’on appelle également le personna, est la catégorie de consommateur pour laquelle votre offre va s’adresser. Pour bien définir votre cible, il faut d’abord bien identifier en quoi votre service va répondre à un besoin. Ensuite, définissez les habitudes de vos prospects : leurs motivations d’achat, leur budget et leur localisation.

Vous aurez ainsi une segmentation clients auprès de laquelle vous pourrez ensuite communiquer et prospecter de façon optimisée.

Savoir fixer son tarif en tant que consultant indépendant

Une fois que votre offre est développée, il faut maintenant fixer votre prix. Pour cela, plusieurs points sont à prendre en compte : le prix du marché, votre expertise et vos besoins pour vivre correctement. Vous pouvez par exemple vous baser sur votre ancien salaire. Cependant, n’oubliez pas d’intégrer les charges sociales ainsi que vos frais professionnels. Pensez bien également qu’un consultant indépendant doit réserver du temps à son administratif, développement commercial, communication digitale et réseautage. Enfin, un point important qui va influencer votre facturation : en tant que travailleur indépendant, vous n’êtes pas payé pendant vos congés !

Êtes-vous bien entouré ?

S’assurer d’avoir un environnement personnel propice

On ne va pas vous mentir, être consultant indépendant, ça peut être les montagnes russes des émotions. Lorsque vous parlerez de votre projet, vous risquez d’être confronté à des personnes toxiques : « Tu te mets à ton compte ? Comment tu vas faire pour le salaire ? », « Moi, avec des enfants, jamais j’oserai le faire »….

Ne vous coupez pas de vos amis, mais ces personnes-là, évitez de leur parler de votre projet. Par contre, trouvez des personnes fiables à qui vous pourrez parler sans souci. Etre indépendant ne signifie pas être seul. Alors n’hésitez pas à vous entourez de personnes de confiance qui pourront vous soutenir dans le développement de votre entreprise.

Développer son réseau

Trouvez le réseau professionnel qui vous convient. De nombreux consultants se sentent seuls dans leur démarche entrepreneuriale.

En fonction de vos besoins, vous pouvez par exemple rejoindre :

  • un réseau plutôt spécialisé dans votre domaine d’activité. L’avantage : rester à la pointe dans son métier de consultant, se former en continu.
  • un réseau commercial. Basé sur des systèmes de cooptation, ils peuvent être utiles pour obtenir de nouveaux clients et développer votre prospection.
  • un réseau d’entraide entrepreneurial. Partage de bonnes pratiques et soutien moral, ce réseau sera fait pour vous si vous avez besoin de vous sentir entouré.

Cependant, une des limites de ces réseaux consiste dans leur manque de flexibilité. Il faut souvent s’engager sur une présence régulière qui peut parfois être contraignante.

Le portage salarial comme option pour démarrer sereinement en tant que consultant indépendant

Vous êtes prêt à vous lancer ? Arrive maintenant le choix du statut juridique : entreprise individuelle, auto-entrepreneur, EURL ? La décision n’est pas forcément évidente. Peut-être que vous n’avez pas encore une vision claire de ce que sera votre entreprise dans 5 ans. Vous pensez uniquement créer votre propre emploi ? Ou alors, aurez-vous des salariés ? Tout ceci conditionne le choix.

Si vous avez peur de vous tromper ……le portage salarial est la solution faite pour vous. Cela vous permettra de tester votre posture d’indépendant en live, de vérifier qu’après votre première mission vous aurez d’autres clients de vérifier que votre offre est bien adaptée à la demande et que vos tarifs sont en accord avec ceux du marché. Cela sécurisera la prochaine étape de création d’entreprise et, qui sait, vous prendrez peut-être goût au portage salarial.

En faisant appel à Alticéo, portage salarial à Grenoble, pour démarrer votre activité, vous bénéficiez ainsi de nombreux avantages :

  • Vous bénéficiez du statut de salarié. Dans ce cas, vous êtes toujours sous le régime général et bénéficiez de l’assurance-chômage et la cotisation à la retraite
  • Vous gagnez du temps. Libérez-vous des contraintes administratives et profitez de plus temps pour développer votre activité de consultant
  • Vous accédez à la formation. Profitez de nos formations dédiées à l’entrepreneuriat pour être encore plus efficace
  • Vous intégrez un réseau dynamique. Sans contrainte, rencontrez et échangez avec les consultants portés d’Alticéo

Que vous soyez jeune consultant ou plus expérimenté, le portage salarial convient à tout type de métiers tels que les métiers de l’ingénierie, le coaching, la formation ou encore le management.

Inscrivez-vous à notre prochain atelier freelance.

Pour en savoir plus sur les activités de consultant, les missions de conseil ou le portage salarial, abonnez-vous à notre page LinkedIn.

 

 

Publié par

Découvrez nos autres articles