Quelles différences entre le portage salarial et le statut d’auto-entrepreneur ?

alticeo vous explique les différences entre le portage salarial et l'auto-entrepreneuriat

Lorsqu’on a un projet de création d’entreprise, la forme juridique qui semble la plus simple c’est le statut d’auto-entrepreneur.

L’auto-entreprise permet d’exercer une activité professionnelle, tout en ayant des conditions simplifiées. Ce statut permet notamment d’avoir une comptabilité simplifiée et une exonération de la TVA jusqu’à un certain seuil.

Le problème est que ce seuil, selon le développement de votre activité peut être rapidement atteint. Si le seuil est dépassé, l’auto-entrepreneur change de régime fiscal, l’entreprise est alors soumise au régime de la TVA et les revenus de l’entrepreneur sont imposés selon un régime réel d’imposition.

Cela n’est pas le seul aspect qui peut s’avérer contraignant dans ce statut.

Si vous souhaitez tester votre activité avant de vous lancer pleinement dans l’entrepreneuriat, le portage salarial peut être une bonne alternative.

Voici quelques éléments qui vous permettront de comparer le portage salarial et le statut d’auto-entrepreneur.

Quelle protection sociale ?

Assurance chômage

Quand vous êtes en statut d’auto-entrepreneur, il est possible au moment de la création de votre statut de bénéficier des aides à la création d’entreprise. Vous pouvez donc percevoir vos indemnités Pôle Emploi acquises mais sous certaines conditions. Celles-ci peuvent être contraignantes, voire impossible à maintenir pour peu que votre activité fonctionne plutôt bien. De plus, vous ne créez pas de nouveaux droits car vous ne cotisez plus à l’assurance chômage.

En tant que salarié porté, vous cotisez à Pôle Emploi. Vous êtes ainsi couvert en cas d’arrêt de votre mission ou de non-renouvellement. Cela vous laisse la possibilité de chercher sereinement une nouvelle mission.

Retraite

En tant que salarié porté, vous cotisez systématiquement à la retraite et cumulez ainsi vos trimestres lorsque vous êtes en mission. Comme la société de portage salariale s’occupe des déclarations, vous n’avez pas à vous soucier de ces démarches administratives supplémentaires.

Par contre, dans le cas de l’auto-entrepreneur, les droits à une pension de retraite sont soumis à votre chiffre d’affaires. Et c’est à vous de vous assurer que votre affiliation au régime social des indépendants est bien effectuée. Une contrainte supplémentaire à gérer !

Des formalités administratives simplifiées mais bien présentes pour l’auto-entrepreneuriat

Même si les formalités en tant qu’auto-entrepreneur sont assez restreintes, elles n’en restent pas moins existantes.

L’obligation d’un compte bancaire dédié pour l’auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, il est obligatoire d’avoir un compte bancaire dédié. Outre le fait que cela oblige à gérer un compte en banque spécifique, cela implique en général des frais bancaires liés. Le statut de salarié d’une agence de portage vous enlève cette contrainte administrative.

Ainsi qu’une obligation de tenir une comptabilité

La comptabilité des auto-entrepreneurs est allégée mais n’en reste pas moins existante. Soit vous la maintenez vous-même, soit vous faites appel à un expert-comptable, qui vous facturera ses  prestations. Il sera de plus nécessaire de prévoir des contrats commerciaux bien bordés, avec des conditions générales de vente adaptées. En portage salarial tout est inclus.

Une assurance responsabilité professionnelle inclue pour le salarié porté

En tant que professionnel, vous aurez à vous acquitter d’une assurance responsabilité professionnelle. Passer du temps à comparer les offres, gérer les contrats et payer les cotisations. Dans le cas du portage, vous bénéficiez de l’assurance de votre agence.

Quid des impayés ?

Vous avez un client qui n’a pas payé sa facture malgré vos relances ? Que faire ? Lorsque vous êtes auto-entrepreneur, vous n’avez pas de service, d’avocat pour faire face à ce genre de situation. Et parfois, cela peut avoir des conséquences graves sur votre activité. Nombre de petites entreprises ont déposé le bilan suite à des impayés. Avec le portage, vous êtes assuré de percevoir votre salaire à la fin du mois.

Qu’en est-il du salaire ?

En quoi consiste la rémunération d’un auto-entrepreneur ?

Le salaire imposable de l’auto-entrepreneur, c’est son chiffre d’affaires moins un forfait de frais qui inclut les charges sociales et tous les autres frais de fonctionnement ou achats de matériels.

Si la somme de vos frais annexes (achats de matériel, déplacement, assurances, etc.) dépasse le forfait, ceux-ci ne seront pas pris en compte. Ce sont donc des frais que vous payez avec vos propres deniers !

En plus, comme votre salaire dépend de ce que vous facturez  aux clients, vous êtes  aussi entièrement dépendant des délais de paiement de vos créanciers. Il faut ainsi prévoir de facturer à temps et de suivre correctement le paiement des factures. L’encaissement est rarement immédiat, un fond de roulement de votre trésorerie est donc nécessaire pour payer vos frais et votre salaire.

Le cas du salarié porté

Dans le cas du consultant en portage salarial, c’est l’agence qui rémunère le salarié en fin de mois. Vous pouvez bénéficier de l’avance de trésorerie. Les factures sont envoyées et suivies par la société de portage. La rémunération est basée sur ce qui est facturé à l’entreprise cliente. L’agence déduit ensuite de la facturation les charges salariales et patronales ainsi que les frais de gestion. Les frais professionnels sont remboursés de façon forfaitaire.

Comment gérer sa prospection dans chacun des cas ?

Comment faire sa prospection quand on est auto-entrepreneur ? Il n’y a pas le choix, il faut s’y atteler soi-même. Adhérer à un réseau professionnel (dont la cotisation n’est pas déductible de votre chiffre d’affaires), prendre du temps pour prospecter, gérer sa communication… Faire cela seul peut vite devenir chronophage et anxiogène.

En se reposant sur le réseau de l’agence de portage salarial, le consultant porté n’est plus seul. Il est intégré dans une communauté. Il bénéficie ainsi de tous les avantages que peut proposer l’agence : des ateliers dédiés, des événements réseaux… ainsi que dans certains cas le référencement de certaines sociétés clientes de la société de portage. Cela ouvre des portes à de nouvelles missions !

L’accès à la formation

Pour bénéficier du droit à la formation professionnelle, l’auto-entrepreneur doit verser une contribution à la formation professionnelle.

De son côté, le salarié porté bénéficie de droits à la formation comme tout employé. Il peut utiliser ses droits pour se former tout au long de l’année, qu’il soit en mission ou non. Certaines agences organisent également des formations pour leurs consultants, prises en charge par les OPCO du portage salarial.

Au final, dans quel cas choisir le portage salarial ?

Si vous décidez de vous lancer comme travailleur indépendant, dans les métiers du conseil, de l’ingénierie, de l’accompagnement ou de la formation  et que vous souhaitez tester votre offre de service, le portage salarial peut être une bonne alternative. Cette solution souple et non engageante peut être temporaire ou à plus long terme selon le besoin.

Mais intéressant à savoir, il n’est pas impossible de concilier auto-entrepreneuriat et portage salarial. En fonction du type de clients ou de missions, vous aurez alors la possibilité de passer par l’un ou l’autre des statuts. Le mieux étant de facturer les clients les plus importants via le portage salarial pour ne pas atteindre trop rapidement le seuil fatidique de changement de statut.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le portage salarial, l’équipe d’Alticéo se tient à votre disposition. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous.

Grâce à sa connaissance de l’éco-système de l’Arc Alpin, Alticéo vous apporte son réseau et sa notoriété. De plus, Alticéo met en place de nombreuses actions pour soutenir ses consultants : soirées réseaux, formations dédiées, mini-CE !

Vous trouverez auprès de notre agence plein plus qu’un accompagnement administratif.

Notre volonté ? Être une agence de proximité proposant un accompagnement sur-mesure à ses portés.

Publié par

Découvrez nos autres articles