Comment rester compétitif sur le marché de travail indépendant ?

Le monde du travail indépendant évolue à un rythme soutenu, et il est crucial pour les freelances de rester compétitifs dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Les statistiques révèlent une croissance spectaculaire, avec plus d’un million d’indépendants en France en 2020, et une projection de dépasser les 1,5 millions entre 2025 et 2030 selon Eurostat.

Mais le plus impressionnant reste la croissance réalisée en 10 ans : + 92 % de freelances en France !

Dans ce contexte, le freelance doit user de techniques pour rester compétitif et s’assurer de faire vivre son activité dans le temps.


Le marché du travail pour les indépendants en 2024

L’évolution du marché des indépendants

Selon une étude de Malt en 2020, trois secteurs représentent plus de 70% des indépendants en France :

  • 29% des freelances travaillent dans la tech et la data (développeurs, data scientist) ;
  • 29% des freelances sont designers, photographes ou graphistes ;
  • 23% des freelances travaillent dans la communication et le marketing (social média manager, web marketeur, acquisition manager, consultant en SEO) ;

Dans les autres catégories, on peut identifier :

  • 7% des freelances sont project managers ;
  • 5% des freelances sont commerciaux (business developer) ;
  • 7% des freelances travaillent aux fonctions support.

La compétition est donc rude. Les perspective d’augmentation du nombre d’indépendants dans les années à venir laisse entrevoir des difficultés supplémentaires pour les freelances. La pression est donc forte et les défis importants.

Les défis du travail indépendant

Le freelance doit en effet faire face à deux défis majeurs s’il souhaite voir son activité se développer dans le temps : trouver de nouveaux projets et faire face à l’instabilité financière.

Car il existe des cycles dans l’entrepreneuriat. Il est en effet courant de voir fluctuer ses revenus d’un mois à l’autre, d’un trimestre à l’autre. S’il est possible d’avoir des revenus exceptionnels sur une période, il se peut aussi qu’un mois soit désastreux et fasse tomber la moyenne. Il faut donc être en capacité de gérer cette instabilité financière. Cela sous-entend avoir la trésorerie suffisante pour faire face à cette incertitude.

Le fait également de ne pas être rémunéré pendant ses congés doit être anticipé.

Au final, le stress peut être fort sur les épaules du freelance et la question de l’équilibre entre facturation et rémunération importante.

A l’origine de cette instabilité financière se trouve la difficulté pour le freelance à trouver de nouveaux clients. Le freelance se met souvent à son compte car il a une expertise technique. Mais les tâches transverses telles que l’administratif, la communication ou encore le commercial ne sont pas forcément des tâches qu’ils maîtrisent. Et donc avoir un flux régulier de prospects et de nouveaux projets peut être dur à maintenir. Il apparaît souvent qu’un freelance en mission a des difficultés à anticiper la recherche de nouveaux clients. Et la boucle est bouclée avec l’instabilité financière.

Les solutions pour faire face à la concurrence

La différenciation, l’élément clé

Pour réussir à être concurrentiel, il va falloir montrer à sa cible cliente qu’elles sont les éléments de différenciation. Pour cela, le freelance a des compétences clés qu’il peut mettre en avant. Un parcours, une expérience, une spécialité… même si la concurrence est accrue sur un domaine, tel qu’on l’a vu pour les métiers de la tech ou de la communication par exemple, on s’aperçoit rapidement que chaque personne apporte une coloration particulière à son travail. Prenons l’exemple de la communication. Les compétences associées sont nombreuses : communication digitale, relation presse, événementiel, copywriting… De là, le freelance a tout intérêt à faire valoir ses compétences spécifiques pour trouver les clients qui lui correspondent.

Mais si avoir des compétences est essentiel, n’oublions pas que le choix d’un freelance se joue également sur sa personnalité.

Le personal branding consiste à façonner et promouvoir une image de marque personnelle en mettant en avant ses compétences, valeurs et réalisations pour se démarquer positivement dans le monde professionnel. Cette stratégie vise à créer une perception distinctive du freelance et joue un rôle crucial dans le développement de son offre et l’établissement de relations professionnelles durables.

Pour développer son personal branding, le freelance doit d’abord identifier ses compétences clés, ses valeurs et son style unique. Ensuite, il va falloir communiquer de manière cohérente ces éléments à travers une présence en ligne et des interactions professionnelles. Enfin, en s’engageant dans des activités qui renforcent son expertise, le freelance contribue à construire une réputation positive dans son domaine d’activité.

La diversification des sources de revenus

La gamme d’offres

Avoir plusieurs offres permet de gérer différemment ses tarifs et donc de faire face à la concurrence. Une gamme de produit couvre l’ensemble des besoins du client. Elle permet de lutter plus efficacement contre la concurrence car elle permet d’être présent dans plus de moments de consommation d’un même prospect pour travailler son attachement à la marque. Une gamme peut être composée du cœur de gamme (produit leader), de produits périphériques (ex : produit d’appel ou produit de prestige) et de produits utilitaires. Tous les types de produits ne sont pas applicables en fonction de l’activité du freelance. Mais l’idée est bien d’être présent à l’esprit du prospect quelle que soit son avancée dans son parcours de consommation.

Les différents types de revenus (vente directe, apporteur d’affaires, partenariat)

Une autre façon de rester compétitif est de diversifier ses sources de revenus. En effet, il existe plusieurs façons de vendre son offre.

  • L’inbound Marketing : permet d’attirer les clients potentiels en créant du contenu de qualité, comme des articles de blog ou des vidéos, pour les informer et les engager, et en optimisant le site web pour attirer naturellement du trafic.
  • L’outbound Marketing : il s’agit de faire activement la promotion des services en diffusant des publicités ciblées, en participant à des salons professionnels ou en envoyant des e-mails personnalisés pour atteindre directement son audience.
  • L’apport d’affaires : consiste à établir des partenariats avec des personnes ou des entreprises qui peuvent recommander les services à leur réseau, créant ainsi un flux continu de prospects provenant de tiers.
  • Le partenariat : le fait de collaborer avec d’autres professionnels ou entreprises complémentaires pour proposer des offres combinées permet d’élargir la portée de l’offre et offrir des solutions plus complètes aux clients.
  • Le sponsoring : en sponsorisant certains supports de communication : newsletters, podcasts, le sponsor profite ainsi de la communauté du freelance pour diffuser son offre auprès d’une nouvelle audience.


Le portage salarial, un statut idéal pour les freelances

Le portage salarial est une solution parfaite pour les freelances qui cherchent à stabiliser leur situation. Il permet d’allier les avantages du salariat avec ceux de l’indépendance.

Un consultant porté va ainsi pouvoir faire face à l’instabilité financière de sa situation d’indépendant de plusieurs façons : tout d’abord en bénéficiant du chômage en cas d’arrêt de sa mission. En tant que salarié de l’agence de portage salarial, le consultant cotise à l’assurance chômage. Ensuite, il a la possibilité de lisser sa rémunération, ce qui permet de mieux anticiper son budget.

Le fait que l’agence de portage prenne en charge les aspects administratifs en lien avec le client est également un point fort pour rester concurrentiel. Cela libère du temps au freelance d’une part pour chercher de nouvelles missions, d’autre part pour réaliser des formations (financées par l’OPCO !) et ainsi rester à la pointe de son expertise métier.

Enfin, en faisant parti d’une communauté, les freelances portés se créent des opportunités business en rentrant en contact avec de potentiels clients ou partenaires.

Au final, c’est un réel avantage concurrentiel que de rejoindre une agence de portage salarial !

 

En conclusion, dans ce marché dynamique, la clé du succès réside donc dans l’adaptabilité. Les freelances doivent évoluer avec le marché, personnaliser leur offre, et mettre en avant leurs compétences distinctives. En combinant une approche professionnelle et une stratégie marketing bien pensée, les freelances peuvent non seulement rester compétitifs mais aussi prospérer dans ce monde du travail indépendant en constante évolution.

En rejoignant une agence de portage salarial telle qu’Alticéo, les freelances ont également la possibilité de se concentrer sur leur cœur de métier et créer un écosystème propice au développement.

Publié par

Découvrez nos autres articles